July 30, 2021

Le marché des startups au Canada explose parallèlement à un investissement mondial en capital de risque à chaud – TechCrunch

Poursuivre notre globalité regardons le rythme effréné des investissements en capital de risque au deuxième trimestre, nous nous tournons aujourd’hui vers le Canada. Alors que de nombreux marchés ont affiché des résultats impressionnants, comme les États-Unis qui ont donné le ton pour de nouveaux records de tous les temps en dollars investis dans les startups, les chiffres du Canada se démarquent.

Le pays, désormais célèbre dans le monde des startups pour avoir donné naissance à Shopify, a déjà battu des records annuels d’investissement en capital-risque jusqu’à présent en 2021. En effet, les données de CB Insights indiquent que les startups canadiennes cette année ont déjà levé plus du double de leurs totaux de 2020.

Le même ensemble de données indique que les résultats du capital-risque du Canada rivalisent désormais avec ceux de l’ensemble de la région de l’Amérique latine, avec des sorties et des méga-accords à peu près équivalents au deuxième trimestre, et un nombre similaire de tours de capital-risque au cours de la période.

Cela a attiré notre attention.


L’Exchange explore les startups, les marchés et l’argent.

Lisez-le tous les matins sur Extra Crunch ou recevez la newsletter The Exchange tous les samedis.


La Bourse a contacté un certain nombre de sociétés de capital-risque pour élargir notre perspective sur le marché canadien au-delà des points de données. Matt Cohen, un investisseur torontois de Ripple Ventures, a déclaré à The Exchange que «le Canada est aujourd’hui dans une explosion de capital-risque», entraînant des résultats «sans précédent» pour le pays.

Si l’on considère les données et les notes des investisseurs dans leur ensemble, l’industrie canadienne des startups semble bénéficier des tendances nationales et internationales, d’un large éventail de genres et de plus d’une plaque tournante. Parlons-en.

Une explosion du capital-risque

Au premier semestre 2021, les startups canadiennes ont levé 6,3 milliards de dollars sur 414 transactions, selon les données de CB Insights. Les deux chiffres se comparent favorablement aux résultats du Canada pour 2020, lorsque 617 transactions ont conduit à un capital total de 2,9 milliards de dollars levé par les startups canadiennes. Le Canada a déjà battu son précédent record de dollars de capital-risque investis (4,3 milliards de dollars, 2019) et est également sur le point de battre son nombre de transactions de tous les temps (720, 2018).

À eux seuls, les résultats hors normes du deuxième trimestre sont encore plus extrêmes que ses résultats du premier semestre 2021 auraient pu vous laisser penser, étonnamment. Observez le graphique suivant à partir du même ensemble de données :

Crédits image : CB Insights

Les startups canadiennes viennent de connaître leur meilleur trimestre de tous les temps en termes de volume de transactions et de volume en dollars. En outre, le pays a multiplié les capitaux levés de près de 10 fois par rapport à son minimum local au quatrième trimestre 2020.

Notamment, aucun accord de démarrage canadien au cours du trimestre ne valait plus de 500 millions de dollars; en effet, la série D de 394 millions de dollars de Trulioo était la plus importante. À partir de là, la liste comprend 300 millions de dollars pour la série D d’ApplyBoard et la série C de 242 millions de dollars de Vena. Nous lisons cette liste de résultats comme une indication d’un paysage d’investissement au Canada qui n’est pas dominé par une poignée d’entreprises levant des milliards de dollars. C’est une bonne nouvelle, remarquez : les données impliquent que le marché canadien des startups n’est pas soutenu par une ou deux entreprises remarquables, mais qu’il se porte plutôt bien de manière plus générale.